Parce que ça nous est arrivé à tous de voir notre enfant tomber sur la tête sans mettre les mains pour se protéger, ou bien se cogner cotre un coin de table, une porte, tomber du canapé ou du lit en jouant, bref pour toutes ces raisons j’ai voulu aujourd’hui vous faire une piqûre de rappel sur les gestes à adopter dans un tel cas.

Chez l’enfant de moins de 5 ans, les traumatismes crâniens sont, le plus souvent, consécutifs à des accidents domestiques. « Traumatisme crânien » signifie que le choc entraîne une atteinte du crâne et parfois de son contenu, le cerveau.

Comment réagir ?

La perte de connaissance immédiate est l’élément principal qui vous permettra de faire la distinction entre une chute nécessitant une prise en charge médicale et une chute n’exigeant qu’une simple surveillance à domicile.

Sans perte de connaissance (l’enfant pleure immédiatement après la chute)

  • rassurez votre enfant et vérifiez qu’il bouge tous ses membres
  • si tout est normal, une simple surveillance à domicile pendant environ 36 heures est suffisante
  • soyez alors attentif à son comportement : est-il normal ? Réagit-il comme d’habitude ?
  • parlez-lui régulièrement pour voir si ses réponses sont claires et cohérentes
  • réveillez-le toutes les 3 heures la première nuit afin de détecter la survenue éventuelle d’un coma secondaire (ne secouez pas votre enfant ! Si vous n’arrivez pas à le réveiller conduisez-le aux urgences ou appelez le SAMU)

Toute anomalie doit conduire à une consultation médicale en urgence.

Avec perte de connaissance immédiate 

  • essayez de rester le plus calme possible tout en agissant rapidement
  • téléphonez ou faites téléphoner au SAMU
  • assurez-vous que votre enfant respire
  • étendez-le sur le côté pour lui permettre de respirer plus facilement et ouvrez-lui la bouche doucement (PLS)
  • s’il y a une plaie, nettoyez-la et essayez d’arrêter le saignement en la protégeant avec des compresses ou un linge propre

Les chutes avec perte de connaissance sont rares (4% des chutes) et le plus souvent sans gravité. Elles se soldent habituellement par un retour au domicile sous surveillance.

« Il n’y a pas que les chutes, un choc direct sur la tête avec un objet solide pendant un jeu ou une dispute peut aussi occasionner un traumatisme crânien. Pensez-y devant un enfant qui présente des signes distinctifs, et examinez sa tête à la recherche d’une plaie ou d’une bosse. »

Les numéros d’urgence :

SAMU : 15

POMPIERS : 18

SOS MEDECINS : 3624

ALLO ENFANCE MALTRAITE : 119

NUMERO UNIQUE D’URGENCE EN EUROPE : 112


Accoucher sans douleur, et bébé ?